Comment se faire prescrire la pilule quand on est mineur ?

Comment se faire prescrire la pilule quand on est mineur ?

La loi est très claire : « Prescrire, délivrer ou donner des contraceptifs à des mineurs ne nécessite pas le consentement des titulaires de l’autorité parentale ou, le cas échéant, d’un représentant légal » (art. L. 5134-1 du code de la santé publique).

Qui contacter pour prendre la pilule ?

Médecins, gynécologues ou sages-femmes Les médecins généralistes, gynécologues et sages-femmes sont là pour : Vous informer sur la contraception et la sexualité. Ils vous aident à choisir le contraceptif qui vous convient. Lire aussi : Quels sont les Huawei sans Google ? Prescrire une contraception (pour une durée de 6 mois ou maximum 1 an)

Qui allez-vous prendre une pilule? à qui s’adresser Seul un professionnel de santé, tel qu’un médecin généraliste ou un gynécologue, peut prescrire une contraception telle qu’une pilule, un implant, un patch, un stérilet, voire un anneau vaginal.

Comment demander une pilule à un médecin? Si la pilule est le contraceptif le plus couramment utilisé, une consultation spécifique est nécessaire pour la prescrire, au cours de laquelle le médecin interroge et informe son patient. Cette rencontre est aussi l’occasion de poser ces dernières questions au praticien. Effets secondaires, surveillance, récupération, oubli…

Qui prescrit des pilules pour la première fois ? Il s’agit surtout d’en parler à votre médecin (généraliste ou gynécologue) ou à votre sage-femme. Votre fournisseur de soins de santé vous remettra une ordonnance pour obtenir la pilule directement et gratuitement à la pharmacie, pour faire poser ou retirer votre implant ou stérilet, ou pour d’autres tests au besoin.

A découvrir aussi

Où se procurer la pilule du lendemain gratuitement pour un e mineur E ?

Vente gratuite en pharmacie Si vous avez moins de 18 ans, la pilule du lendemain est gratuite. Ceci pourrait vous intéresser : Est-ce dangereux de faire un rêve lucide ? Il vous suffit de vous rendre à la pharmacie et de déclarer oralement que vous êtes mineur (Art. D. 5134-1 ZZZS).

Comment prescrire une pilule quand on est mineur ? Consulter un médecin En tant que mineure (entre 15 et 18 ans), une contraception (pilules, implants, stérilet…) peut vous être prescrite : Médecin généraliste. Gynécologue. Grand-mère.

Quelles pilules sont gratuites ? Désormais, toutes les femmes jusqu’à l’âge de 25 ans peuvent recevoir gratuitement la pilule contraceptive. Les comprimés de 3ème et 4ème génération ne sont pas concernés par la prise en charge à 100% jusqu’à l’âge de 25 ans. Seules les femmes prenant des pilules hormonales de 1ère ou 2ème génération peuvent en bénéficier.

Comment se faire prescrire la pilule quand on est mineur ? en vidéo

Quelle pilule à 16 ans ?

Les autorités sanitaires recommandent une double protection pour les adolescents. Voir l'article : Comment dire comment tu vas en créole ? Autrement dit, association : pilule + préservatif (masculin ou féminin). En effet, cette double protection permet à la fois de lutter contre les grossesses non désirées et de prévenir les maladies sexuellement transmissibles (MST).

Quelle pilule prendre à 16 ans. Les pilules les plus couramment prescrites aux jeunes filles sont les pilules combinées : elles associent progestérone et œstrogène à des doses parfois différentes, selon le moment du cycle.

A lire aussi :   Comment reconnaître l'iPhone 12 ?

Quelles pilules pour les ados ? comprimés de microprogestatif (avec lévonorgestrel ou désogestrel); Implant d’étonogestrel depuis 3 ans. Cet appareil est intéressant pour les adolescents qui ont du mal à observer.

Est-ce que la pilule contraceptive est payante ?

A partir du 1er janvier 2022, les comprimés et autres contraceptifs (DIU, implant contraceptif) sont fournis gratuitement, c’est-à-dire gratuits et pris en charge à 100% par l’assurance maladie pour les femmes de moins de 26 ans, selon le site du ministère de l’Intérieur. A voir aussi : Pourquoi je n’ai pas la 4G sur mon téléphone ? .

Quel est le prix de la pilule ? Elle peut être un critère de choix lorsque plusieurs options sont médicalement possibles. Ramené au coût par cycle, le coût des comprimés varie de 3 € à 10 €. Certaines formules sont remboursées, d’autres non : c’est une question qu’il ne faut pas hésiter à poser à son gynécologue ou à son médecin.

La tablette est-elle gratuite ? Depuis 2013, la contraception est gratuite pour les filles de 15 à 18 ans, et depuis janvier 2020 pour les mineures de moins de 15 ans.

Quelles pilules sont remboursables ? Comprimés de première et deuxième génération, implants hormonaux, dispositifs intra-utérins (c’est-à-dire stérilets hormonaux ou en cuivre) et diaphragmes.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap